ventriloque


ventriloque

ventriloque [ vɑ̃trilɔk ] n. et adj.
• 1552; lat. ventriloquus « qui parle (loqui) du ventre »
Personne qui peut articuler sans remuer les lèvres, d'une voix étouffée qui semble venir du ventre. Ventriloque qui se produit dans un music-hall.
Adj. « Ursus était ventriloque. On le voyait parler sans que sa bouche remuât » (Hugo).

ventriloque nom et adjectif (bas latin ventriloquus) Artiste de music-hall qui réussit à parler sans remuer les lèvres et en faisant en sorte que sa voix paraisse sortir de la bouche du pantin qui lui sert généralement de partenaire.

ventriloque
n. et adj. Personne capable d'émettre des sons articulés sans remuer les lèvres, donnant ainsi l'impression que ce n'est pas elle qui parle.
|| adj. Clown ventriloque.

⇒VENTRILOQUE, subst.
Personne qui peut articuler sans remuer les lèvres avec une voix qui semble venir du ventre; en partic., artiste qui se produit avec un pantin et qui utilise cette technique pour donner l'impression que la voix sort de la bouche du pantin. Numéro, talent de ventriloque; faire le ventriloque. Les yeux au loin, sans remuer les lèvres, d'une voix à peine perceptiblecette voix de bois, cette voix de ventriloque, dont on apprend le secret dans les prisonsl'homme murmura (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 245).
Empl. adj. Homme, mime ventriloque. Il a aimé une femme ventriloque pour le plaisir d'avoir peur quand elle parlait du ventre au milieu de leurs ébats (LEMAÎTRE, Contemp., 1885, p. 325).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1552 (RABELAIS, Quart Livre, éd. R. Marichal, p. 235). Empr. au b. lat. ventriloquus « qui parle du ventre ». Fréq. abs. littér.:39.
DÉR. 1. Ventriloquer, verbe intrans., rare. Parler en utilisant la voix du ventriloque. Soudain Une voix Une voix venant de très loin Une voix désolante Une voix d'os Une voix morte La voix d'un vieux ventriloque crevé depuis des milliers d'années Et qui dans le fond de sa tombe continue à ventriloquer (PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 152). [], (il) ventriloque [-]. 1re attest. 1885 (LAFORGUE, Complaintes, p. 159); de ventriloque, dés. -er. 2. Ventriloquie, subst. fém. Technique du ventriloque; manière d'articuler sans remuer les lèvres. Le rapin fut bientôt en pointe de gaieté. Alors il se lança dans toutes les surprises de l'imitation et de la ventriloquie (...); il fit partir des voix différentes du conduit de la cheminée, du plafond, de dessous la chaise du père Gérard (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 332). []. Att. ds Ac. dep. 1878. 1re attest. 1817 (Petite chronique de Paris historique, littéraire et critique, 17 juill., vol. 1, p. 314 ds QUEM. DDL t. 7); de ventriloque, suff. -ie.
BBG. — GEBHARDT (K.). Qq. dat. nouv. Fr. mod. 1973, t. 41, p. 299 (s.v. ventriloquie). — QUEM. DDL t. 9 (s.v. ventriloquie).

ventriloque [vɑ̃tʀilɔk] n. et adj.
ÉTYM. 1552, Rabelais, Quart livre, 58; lat. ventriloquus « qui parle (loqui) du ventre ».
Personne qui peut articuler sans remuer les lèvres, d'une voix étouffée qui semble venir du ventre. || Ventriloque qui se produit dans un music-hall, fait parler un pantin… || Voix de ventriloque.Adj. || Être ventriloque. || Certains oiseaux (par ex. : le hocco) sont ventriloques.
1 (…) Ursus était ventriloque. On le voyait parler sans que sa bouche remuât. Il copiait, à s'y méprendre, l'accent et la prononciation du premier venu; il imitait les voix à croire entendre les personnes. À lui tout seul il faisait le murmure d'une foule, ce qui lui donnait droit au titre d'engastrimythe. Il le prenait. Il reproduisait toutes sortes de cris d'oiseaux (…)
Hugo, l'Homme qui rit, I, Chapitre préliminaire, I.
2 S'étant mordu la queue, il devint ventriloque.
Achille Chavée, Choix d'aphorismes, 1959-1969, in Littératures de langue franç. hors de France, p. 303.
DÉR. Ventriloquie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ventriloque — Le ventriloque allemand Jörg Jará (de) et sa marionnette Olga en décembre 2010. Un ventriloque est un illusionniste qui fait parler son ventre …   Wikipédia en Français

  • ventriloque — (van tri lo k ) s. m. 1°   Individus qui ont l art de modifier leur voix naturelle, de l étouffer à sa sortie du larynx, pendant une expiration lente, graduée et ménagée adroitement, de manière que cette voix semble venir d une distance plus ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VENTRILOQUE — adj. des deux genres Il se dit D une personne qui, ayant la voix sourde et caverneuse, semble parler du ventre.  Il se dit plus ordinairement De certaines personnes qui ont la faculté de parler et de se faire entendre sans remuer les lèvres, et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VENTRILOQUE — n. des deux genres Il se dit de Certaines personnes qui ont la faculté d’articuler et de se faire entendre sans remuer les lèvres, et de modifier tellement leur voix qu’elle semble ne pas venir d’eux. C’est un ventriloque …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ventriloque — …   Useful english dictionary

  • Ventriloque & Scarface — Ventriloque (comics) Pour les articles homonymes, voir ventriloque. Ventriloquist (VO) Le Ventriloque (VF) Personnage …   Wikipédia en Français

  • Ventriloque (comics) — Pour les articles homonymes, voir ventriloque. Ventriloquist (VO) Le Ventriloque (VF) Personnage de fiction apparaissant dans …   Wikipédia en Français

  • Le Ventriloque — Ventriloque (comics) Pour les articles homonymes, voir ventriloque. Ventriloquist (VO) Le Ventriloque (VF) Personnage …   Wikipédia en Français

  • Jacques courtois (ventriloque) — Pour les articles homonymes, voir Courtois. Jacques Courtois, né le 5 avril 1928 à Calais, est un ventriloque français. Popularisé grâce à ses marionnettes Omer, le Canard et le chien Hercule, il a été le premier artiste à utiliser de la musique… …   Wikipédia en Français

  • Jacques courtois ventriloque — Jacques Courtois (ventriloque) Pour les articles homonymes, voir Courtois. Jacques Courtois, né le 5 avril 1928 à Calais, est un ventriloque français. Popularisé grâce à ses marionnettes Omer, le Canard et le chien Hercule, il a été le premier… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.